Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2012

Nous n'avons aucune idée

 

Les corps spiritualisés dans l'espace culturel
Les chuchotis amoureux et polarisants
L'agaçante stridulation des dinosaures
Le soleil dans la froide clarté
Des fêtes de fin damnée
L'image cubiste des gens et des choses vers 15h27
La question de la poésie en relation avec le jus d'orange
Les employés subalternes qui font des mots d'esprit
Nous n'avons aucune idée




Commentaires

Ce court poème est un géant rébus, il est superbe !
(La question de la poésie en relation avec le jus d'orange reste taraudante, nous étions certains d'avoir assez idée, nous frôlons un abîme...)

Écrit par : frasby | 19/02/2013

Merci beaucoup !

Écrit par : Michel M | 20/02/2013

Les commentaires sont fermés.