Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2008

Wrath is on my mind

Lise bronze.jpg
 
Je suis très heureux de pouvoir poursuivre mon investigation de l'altérité avec la bloggueuse que vous adorez détester - Ladies and Gentlemen, j'ai le plaisir, l'honneur et l'avantage d'accueillir virtuellement Lise-Marie Jaillant, alias Wrath, qui a gentiment accepté de répondre à quelques questions qui me taraudent.

 

C'est quoi pour toi un bon livre ?

_ L'inverse d'un mauvais livre, roman vide que l'auteur a torché en deux mois. Et malheureusement, le milieu littéraire français nous inonde de ces torchons écrits “avec du style”.
_Côté positif, une bonne fiction parle toujours du réel. En tant que lectrice, j'ai envie de me sentir proche des personnages, de partager leurs inquiétudes et leurs dilemnes. Un roman qui me touche est donc forcément un bon livre.


Jusqu'où es-tu prête à aller pour accéder au statut (à la statue) d'écrivain ?

Pour la statue (“A Wrath, les wannabes reconnaissants”), je suis prête à tout.

 

Y'a t-il un plan B ?

Si je ne deviens pas écrivain, je finirais sûrement en vieille prof de français, aigrie et alcoolique.

 

Les femmes me paraissent être les dépositaires du mot et de l'idée de l'amour, qu'est-ce que tu en penses ?

Bof. Des mecs fleurs bleues, ça existe aussi.

 

Nous partageons, dans une certaine mesure, quelques points de vue généraux, notamment concernant la France, ce méprisable pays. Qu'y a-t-il a l'origine de cette disposition d'esprit chez toi ?

Je suis à l'aise dans des milieux multi-culturels, délocalisés, acceptant le capitalisme, le libre-échange, et la mobilité transnationale. Tout ce que les Français détestent: au lieu de profiter de la mondialisation, ils se replient sur leur petit nombril. Leur littérature est d'ailleurs le reflet de cet ethnocentrisme.

 

Ton "moi" te crée-t-il autant de problèmes qu'il ne t'apporte de satisfactions ?

Seul mon “ça” me satisfait.

 

L'autre chose que nous partageons, je crois, est notre intérêt pour Michel Houellebecq. Es-tu d'accord avec lui lorsqu'il déclare: "Soyez abject, vous serez vrai?"

Bien sûr! Houellebecq est le digne héritier des Zola et des Céline. Parler du réel, et appuyer bien fort sur ce que personne n'a envie d'entendre. C'est également ce que je cherche à faire par mon écriture.

 

C'est bien Londres ?

Better than Paris.

 

Que penses tu de moi ?

Que du bien, cher Michel, que du bien.

 

Quelle sera la couleur du XXIe siècle selon toi ?

(Mon dieu, pourquoi ai-je accepté de répondre à ce questionnaire...)

 

Retrouvez Lise-Marie Jaillant / Wrath chez elle ....

17:33 Publié dans blogging | Lien permanent | Commentaires (20)

Commentaires

Merci pour ce petit questionnaire, Michel. Je réfléchis à quelques questions à te poser, et je t'envoie tout ça pour mail.

Écrit par : wrath | 08/06/2008

par mail

Écrit par : wrath | 08/06/2008

Super :) je n'osais pas te le proposer ...

Écrit par : Michel M | 09/06/2008

Yep! intro et questionnaire bien trouvés, et des réponses à la hauteur de ta réputation, chère Wrath!
Juste une petite inexactitude: les vieilles profs de français aigries ne boivent pas d'alcool. Jamais. C'est bien pour ça qu'elles sont aigries. A part ça, rien à redire! :)

Écrit par : Marco | 09/06/2008

Amusante interview; Wrath répond déjà comme une pro.
Faudra trouver autre chose que prof comme plan B: vous risquez d'étrangler un élève
avant la retraite;)

Écrit par : nicole | 09/06/2008

"Un roman qui me touche est forcément un bon livre." LMJ

"Il n'y a pas de subjectivité en art." LMJ


Cherchez l'erreur.
C'est tellement facile de montrer Wrath pour ce qu'elle est.

Écrit par : Stephaaane | 10/06/2008

Eh bien moi je ne lui trouve rien de rare, à cette itv :-)

C'est à dire que...si je trouve l'idée de l'interview intéressante, j'ai quelques réserves : puisque tu avais la célèbre Wrath sous le coude, tu aurais pu essayer de tourner tes questions de manière à lui faire dire des trucs qu'on ne l'entend pas dire habituellement, à nous faire apprendre quelque chose... plutôt que de faire une interview à la Drucker où elle s'est contentée de ressasser des trucs qu'on a déjà lu 400 fois sur son blog... :-/

Écrit par : Thom | 11/06/2008

Oui, je reconnais que cet entretien reste assez superficiel. Pour faire un portrait sérieux, il aurait fallu passer plus de temps et développer certaines réponses. Mais ce n'est pas forcément l'enjeu de ces questionnaires; il est juste question d'une approche de l'altérité, et c'est probablement l'addition de ces questionnaires, ou leur mise en rapport, qui devrait déboucher sur cette idée d'altérité.

Mais pour mes interlocuteurs, c'est juste une tribune d'expression: iis peuvent être laconiques comme Wrath, ou disert, comme tu le seras probablement, ils peuvent aussi botter en touche ou être de mauvaise foi. Je ne suis pas là pour leur faire cracher le morceau, leur servir la soupe, ou démultiplier leur image, ce sont eux qui choisissent de s'exposer comme ils l'entendent.

Et puis c'est avant tout une expérimentation, je cherche, je ne sais pas vraiment quoi, mais je cherche quelque chose ... en attendant les réponses au questionnaire que je t'ai adressé :)

Écrit par : Michel M | 11/06/2008

"ils peuvent être laconiques comme Wrath, ou disert, comme tu le seras probablement"

Hélas !!! Je ne sais pas si je répondrai, car évidemment mon énorme égo a été particulièrement meurtri de passer après Wrath (je dirais même qu'il a été meurtri de ne pas être juste le Premier). A partir de là tout est possible, je songe d'ailleurs à changer les questions, ce qui altèrerait vachement bien les choses, non ? :-))

Écrit par : thom | 11/06/2008

Mouais, hum hum ... je vois que j'ai affaire à un client difficile. Disons que si tu changes les questions, cela n'aura plus aucun rapport avec moi, et donc je me verrai contraint d'appeler la police. Détournement de questionnaire de michel37meyer@free.fr, ça va chercher dans les 15 ans de taule. Je ne veux pas te faire flipper, mais il y a des règles auxquelles nul ne peux déroger. Cela dit, comme je l'ai précisé dans l'échange précédent, tu peux très bien répondre à une autre question, mais les miennes demeureront. PADECONÉNONPLUBORDEL.

Écrit par : Michel M | 11/06/2008

Non mais hé ! N'exagère pas. Tu sais ce que je pense des itv de blogueurs : nous sommes des gens qui passons notre temps à prendre la parole en public, tu m'étonnes qu'on n'ait rien à dire en itv. C'est pas comme si l'interviewer nous proposait de faire un truc qu'on ne fait jamais. Moi, gentiment, je me propose de changer les questions, mais discrètement, pour que tout le monde se dise "Waouh ! Michel, il est trop fort, elles sont géniales ses questions"... je m'offre de te prêter un peu de mon génie histoire que, comme tout interviewer qui se respecte, tu puisses briller à travers moi... et tu me remercies en me menaçant de poursuites judiciaires ? :-(

Plus sérieusement... je me disais déjà que le fait d'avoir un questionnaire personnalisé était appréciable. Maintenant que je constate que je n'ai qu'une seule question en commun avec Wrath (à laquelle je te réserve une réponse dont tu me diras des nouvelles), ton crédit n'a fait qu'augmenter. Même si - et ce sera ma seule réserve sur ce point - je trouve mon questionnaire infiniment plus dur que celui de notre consoeur. J'auraisadoré me retrouver avec "c'est quoi un bon livre ?"... et je me retrouve avec [...] et aussi avec [...] et enfin avec [...] en lieu et place de "C'est bien Londres" (eh oui, c'est super bien, Londres, une de mes villes préférées au monde, je sais, tout le monde s'en fout de mon avis).

Écrit par : thom | 11/06/2008

Bon OK Thom, je t'enverrai un autre questionnaire avec encore plus de chocolat, et des questions recommandées par de grandes marques de machine à laver ... ;)

Écrit par : Michel M | 11/06/2008

Et sinon, je ne suis pas particulièrement francophile, mais qu'est-ce qui vous permet, à l'un comme à l'autre, de dire que la France est un pays méprisable?

Écrit par : Stephaaane | 12/06/2008

@ Stephaaane : >Wrath répond parfaitement à ta question, quant à moi; je dirais que c'est purement hygiénique, il est absolument nécessaire de détester quelque chose, et même quelqu'un; et donc la France est une chose absolument formidable à détester et tant qu'à faire à mépriser (en fait c'est compris dans le prix). Tu devrais essayer, c'est trooop génial.

Écrit par : Michel M | 12/06/2008

Si Wrath répondait parfaitement à ma question, je ne l'aurais pas posée.
Le milieu éditorial qu'elle exècre tant est dans une très très large mesure acquis à la mondialisation, au multi-culturalisme, à la délocalisation, au néo-capitalisme et à tout ce qui s'y rattache. Quoi que Wrath en dise.
D'autre part, je ne vois pas comment on peut mépriser un pays, son histoire, sa culture, sur la base de développements historiques relativement récents. La France d'aujourd'hui a sûrement des défauts. Mais la mépriser est aussi stupide que détester les Etats-Unis parce qu'ils sont dirigés par l'abruti Bush.
Maintenant, si vous méprisez la France de manière purement pulsionnelle, c'est autre chose. Vous avez en commun avec LMJ d'être pleinement satisfait de votre "ça". C'est bien dans l'air du temps.

Écrit par : Stephaaane | 12/06/2008

Charmante interview. J'aime bien le côté révolté de Wrath et sa croisade contre le milieu hostile de la rive gauche. Un peu David contre Goliath. J'espère avoir l'occasion de lire un ouvrage de la dame au sourire énigmatique, un petit Joconde sur les bords...

Écrit par : Gangoueus | 16/06/2008

Bonjour.
Passionnant entretien.
N'ayant pas eu l'inestimable chance de pouvoir dialoguer, comme vous le faites avec talent, avec Lise-Marie Jaillant, cette évidente grande plume, je lui ai adressé ma propre lettre, en lien.
Cordialement.

Écrit par : Stalker | 03/03/2010

Bonjour Juan,

Ouioui, j'ai lu votre lettre en fait. Avec Wrath-Lise-Marie-Jaillant, vous avez indéniablement atteint un point de non communication, qui vous oblige à vous envoyer mutuellement des monceaux de merde à la figure; heureusement pour vous deux ça reste virtuel, m'enfin je vois pas bien par quel miracle vous pourrez, un jour, entreprendre un dialogue sur de nouvelles bases.

Et puis surtout, pour quoi faire ?

Vous avez beau être relié par la littérature, vous vous situez à des année-lumières l'un de l'autre, vous n'avez pas les mêmes préoccupations, mais pourquoi diable vouloir dialogue ensemble ?

Le mieux, à mon avis, c'est de continuer à vous chier dessus ... et ouais, parce qu'il faut penser à nous autres, les lecteurs, on aime bien ce genre de vacheries, ça détend l'atmosphère entre autre ...

Enfin, je vous remercie pour votre message, Stalker, je vais m'en faire une impression et la fixer au mur, comme un diplôme. Et ouais, c'est pas tous les jours qu'on a la visite d'un VIP de la blogosphère.

Amicalement

Écrit par : Michel M | 04/03/2010

Tudieu, je l'avais ratée celle-là ! J'arrive ici avec pas moins de deux ans de retard, et dans les pas du Stalker qui plus est ! Il était temps.
..
Quoique non, à la lecture de l'interview. Celle-ci dégageait peut-être un je-ne-sais-quoi de fraîcheur et d'exclusivité en 2008, mais là, vraiment rien de nouveau sur la mentalité de notre orque-épaulard préférée. Le fait qu'elle ait les deux pieds dans la mondialisation ultracapitaliste n'est pas un scoop. Le rigolo de l'affaire serait, par exemple, de lui demander aujourd'hui ce qu'elle pense des banquiers US, et notamment des pirates de chez Goldman Sachs, à peu près aussi éloignés des préoccupations éthiques les plus basiques que Stalker peut l'être de LMJ. On ne saura pas, et peu-être n'a-t-elle pas envie d'en parler aujourd'hui... dommage.

Écrit par : le koala | 09/03/2010

Bonjour Koala,

En fait, Wrath n'est pas très expansive, enfin il me semble, d'ailleurs ses billets sont toujours relativement courts et débouchent souvent sur des coms bien plus bavards. Et puis il se trouve que je suis aussi assez fainéant, ce qui donne ce genre d'itw un peu court ... c'est un peu dommage, ce ne serait pas inintéressant de creuser son personnage davantage ...

Écrit par : Michel M | 09/03/2010

Les commentaires sont fermés.