Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2008

masques

21984087b4ab433f5c37892eaa387bba.jpg63433a9ea821c20915050c1888ce8f84.jpg
Sur la photo de gauche, le masque est porté par Antoine; sur la photo de droite, il est porté par Lucien. Les photos ont été prises dans le même éclairage, à quelques secondes d'intervalle, et dans le même axe. La composition et le cadrage sont sensiblement les mêmes pour les deux photos. Le masque inanimé prend vie de deux façons différentes, suivant le style de son hôte.

09:28 Publié dans blogging | Lien permanent | Commentaires (11)

Commentaires

J'achète.

Écrit par : thomas | 07/02/2008

J'achète

Écrit par : thomas | 07/02/2008

ok, j'achète

Écrit par : thomas | 07/02/2008

T'as raison Thomas, autant envoyer les commentaires par paquets de trois. Qu'est-ce que tu nous bricoles en ce moment ?

Écrit par : Michel 37 | 07/02/2008

T'as raison Thomas, autant envoyer les commentaires par paquets de trois. Qu'est-ce que tu nous bricoles en ce moment ?

Écrit par : Michel 37 | 07/02/2008

T'as raison Thomas, autant envoyer les commentaires par paquets de trois. Qu'est-ce que tu nous bricoles en ce moment ?

Écrit par : Michel 37 | 07/02/2008

Salut Michel, désolé pour l'erreur technique. "Problème" de temps d'apparition sur ton blog du commentaire. J'en ai déduit qu'il n'était pas enregistré ou même refusé par le modérateur. Parano quand tu nous tiens. Finalement ça donne un côté artistique chic à mon commentaire, et aujourd'hui tous les moyens ne sont-ils pas bons pour s'envoler au sommet des charts ?
Le sujet central de mon actu, c'est surement la reprise de mon blog. D'ailleurs je t'invite à y laisser une critique extrèmement cruelle de ma dernière nouvelle. Travail bénévole, désolé.
Dernier point de mon emploi du temps overbooked, je pars la semaine prochaine à Pekin, tourner dans le dernier film de Loc Busson. Il s'agira de descendre la Grande muraille en skate-board habillé en Arielle Dombasle. C'est pourquoi je te dis adieu, cher Michel.

Écrit par : Thomas | 07/02/2008

Je suis sûr que tu seras formidable en Arielle Dombasle, dévalant la grande muraille de Chine, en planche à roulettes.
J'irais faire un tour sur ton blog pour lire ta dernière nouvelle, aber achtung, ma critique sera IMPITOYABLE, encore pire que celle de Wrath.

@+

In God I believe.

Écrit par : Michel 37 | 07/02/2008

Oui, très réussi, deux "vies" du masque différentes, sans compter les perceptions différentes des différents spectateurs possibles... en ce qui me concerne, la photo de gauche accapare toute mon attention (et me fait un peu flipper): sur celle de droite, je reconnais un enfant, le pull est rassurant, la tête un peu levée me paraît pacifique, le décor semble identifiable.... alors que celle de gauche: le masque me fixe et semble attendre (exiger?) quelque chose de précis, le pull uni (et qui cache le cou) fait penser à une peau lumineuse, et derrière je ne vois rien de connu... bref, je suis prêt à communiquer avec le second, le premier, je l'observe de loin :)

Écrit par : Marco | 07/02/2008

Les masques sont effectivement toujours un peu flippant. On ne sait jamais ce qu'ils cachent en définitive. En l'occurence, là, il y avait deux enfants derrière, deux enfants aux tempéraments très différents. Le masque a quasiment intégré cette différence, c'est dingue.

Écrit par : Michel 37 | 08/02/2008

Ce que j'apprécie aussi dans ces photos, c'est l'éclairage.

Écrit par : thomas | 08/02/2008

Les commentaires sont fermés.