Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2007

Administration

Cher agent de l'ANPE-ASSEDIC,


Tu l'auras sans doute remarqué, je n'étais point présent au rendez-vous "suivi de recherche d'emploi", que tu avais programmé le ***, sans me demander mon avis. Excuse moi vieux, ce jour là, j'avais vraiment pas envie de me lever, surtout pour un évènement aussi stupide. Je ne doute pas de ta bonne volonté, je sais bien que tu t'intéresses véritablement à ma situation socio-professionnelle - en tous cas tu es payé pour ça -, mais je suis aussi bien placé pour te signaler que ton travail est parfaitement inutile. Tu ne m'as jamais trouvé que des plans de merde, des travaux ingrats, mal payés, j'en passe et de plus lamentables. Je te saurais donc obligé de m'oublier, parce que tu me fais perdre mon temps, qui est précieux, étant donné que je vais bientôt crever.
Je sais, ce n'est pas facile tous les jours, de faire un job aussi con. Je te souhaite tout de même une bonne journée; on n'est peu de chose.

Confraternellement

Michel P Meyer

08:15 Publié dans blogging | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Aïe ! Rendez-vous manqué, usager cliqué ! (en clair tu vas te faire radier...)

Écrit par : Loïs de Murphy | 18/12/2007

A priori je ne devrais pas être radié, une employée de l'ANPE m'a certifiée au téléphone, que j'avais une quinzaine de jours pour justifier de mon absence ... et j'ai vraiment d'excellentes raisons d'avoir manqué ce stupide rendez-vous. Je passe mon temps à justifier mes faits et gestes, c'est un peu fatigant.

Écrit par : Michel 37 | 18/12/2007

Les commentaires sont fermés.