Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2007

Carte d'infidélité

Si j'étais commerçant, je proposerais à mes clients une carte d'infidélité, je leurs dirais: "Cette carte est très très différente de celles que proposent mes concurrents. D'abord, elle vous coûtera 200 euros - et c'est vraiment un cadeau - parce grâce à cette carte, vous aurez la possibilité de me faire des infidélités et d'aller dépenser votre sale pognon chez la concurrence. Et ce sera avantageux, puisque je suis nettement plus cher que la concurrence.
Ce n'est pas mon style de me jeter des fleurs, mais c'est tout bonnement votre LIBERTÉ, que je vous propose pour 200 euros. Maintenant c'est vous qui voyez.
Et puisque vous êtes mon premier client, je vous la fais même à 300 euros. Là c'est vraiment le maximum que je peux faire, je n'irais pas plus loin."

19:41 Publié dans blogging | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Moi, j'achète la carte d'infidélité! je ne passe jamais à côté d'occasions pareilles.
Mais je ne m'en servirai qu'en cas d'extrême urgence. Je reviendrai, donc (la liberté, c'est fatigant, comme disait l'autre)

Écrit par : Marco | 25/11/2007

OK Marco, je te mets une carte de côté, tu verras c'est formidable ;)
Indeed, la liberté peut-être épuisante, effrayante, voire plus si affinités. C'est pas forcément ce qu'on a inventé de plus intelligent. Je ne vais cependant pas me mettre à faire l'apologie de l'esclavage, bien que ça se défende certainement.

Écrit par : Michel 37 | 26/11/2007

Les commentaires sont fermés.