Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/08/2007

Terra Incognita

je revêts mon costume de torpeur
celui qui anéantit toutes les peurs
et j'explore mes mondes de douleur
dans le confort et la douceur

la vie gorgée de souffrance
s'informe sur différents pas de danse
certains conduisent à la transe
bien plus souvent à l'indifférence

nous traînons ce triste moi
tout étourdi par l'émoi
il y a les autres en soi
plongés dans le même désarroi

nous sommes plantés ici ou là
nous oeuvrons à des histoires
le compte à rebours ne s'arrête pas
pour nous
habitants des questions

dans la jouissance d'un moment oublié
nous pouvons aussi bien profiter
d'une erreur et de ses contingences parfumées

subsiste Terra Incognita

11:55 Publié dans poésie & assimilés | Lien permanent