Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/08/2007

De la vaisselle et de ses vertus

381bbf8c34ed26a85475450737da62da.jpg



Dans les travaux ménagers, ce que je préfère c'est la vaisselle. C'est ma grande spécialité à la maison. Souvent lorsque j'ai besoin de réfléchir, je ressens le besoin de faire la vaisselle. De temps en temps, je mets aussi la radio, exlusivement France Culture, et j'écoute des gens réfléchir à ma place. Ce matin, pendant que j'astiquais les assiettes, j'ai écouté un dossier sur Marguerite Yourcenar. C'est un écrivain qui ne m'a franchement jamais attiré, je ne l'ai jamais lue et ne la lirais probablement jamais, d'ailleurs je ne sais même pas pourquoi j'en parle ...

Parce tu vois, au départ, c'est la vaisselle mon truc. Quand je mets mes gants MAPA, les rouges, ceux qui sont épais, chers, et qu'on trouve à la COOP (cette bande de connards, j'y reviendrai), déjà c'est toute une ambiance. Chez moi c'est un rite sacré, quand j'ai mis mes gants rouges MAPA, faut plus me faire chier avec des choses triviales genre "Sarkozy est-il un gros vilain" ou encore "quel avenir pour le Lichtenburg ?".

eb3cd4b72994f5583920913dc1f696da.jpg


Tout disparait lorsque j'ai mis mes gants. Reste moi, l'évier et la vaisselle souillée. Mon évier a un bac; c'est clairement pas ce qu'il y a de plus pratique, mais c'est la réalité et je suis obligé d'en tenir compte. C'est un modèle en inox assez standard, et donc je commence par le nettoyer à fond, je le récure avec un grattoir pour en dégager la saloperie incrustée. Puis je bouche la bonde et je fais couler l'eau. Pendant que l'évier se remplit, je récite deux ou trois mantras et je verse sur mon éponge du produit vaisselle à l'extrait de sulfate de Botox. Bien évidemment j'utilise un produit vaisselle au PH neutre, pour protéger mes mains au cas où il y aurait un trou dans mes gants.
L'évier se remplit généralement en 41 secondes et 3 dixièmes. Je ferme le robinet. C'est le silence. Je respire profondément et c'est parti.

Je commence toujours par les assiettes, puis les couverts. Ensuite je vide l'évier pour procéder au rinçage et j'enchaîne avec les verres, tasses et bols, plats de toutes sortes, et je termine avec les casseroles, les poêles, enfin les gros machins quoi.

Pendant que je fais la vaisselle - et c'est tout l'intérêt de la manoeuvre -, se produit une substitution. Bientôt ce ne sont plus des assiettes ni des verres que je lave mais mon cerveau. Je nettoie toutes les scissures et les circonvolutions de mon cortex. C'est dingue la merde qui s'y accumule chaque jour.

Quand j'ai terminé, le monde m'apparaît plus clairement, mes pensées sont propres et je me sens bien.

10:35 Publié dans blogging | Lien permanent