Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/07/2007

2006

La vie en 2006
est vraiment trépidante

Elle est en flux tendu,
comme les supermarchés,

et les êtres humains en
accélère la cadence
à chaque génération.

Jusqu’où cela ira-t-il ?

Probablement
jusqu’à l’implosion.

Les systèmes et
les principes civilisationnels
vont progressivement
se désintégrer
par la double-action de la frénésie
des changements auxquels ils sont soumis,
et l’impossibilité
d’en assimiler
les implications
fondamentales.

Bon dieu,
ça fait tellement de bien
de ne rien foutre,
ne serait-ce que
cinq minutes.

23:03 Publié dans poésie & assimilés | Lien permanent