Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2018

C’est la nuit

à Christophe Tarkos

 

C’est la nuit de la lecture, la fête de

la lecture contre la nuit de l’ennui c’est

la fête de l’afête toute la nuit

enfin l’arrêt de l’ennui grâce à

la lecture de la fin de la nuit

c’est la fin de la lecture qui nuit

la fin de la fête de l’ennui enfin

c’est la nuit, merci la nuit, merci

vaste nuit, pleine de nuit, c’est

enfin la vaste plaine de nuit

attention et merci à la nuit

sans bruit la lecture de la nuit

la vaste nuit dans la plaine de la tête

pleine de lecture, d’attention

merci à la lecture d’attention la nuit

c’est enfin l’attention pleine dans la tête

la plaine d’attention entêtée

pleine de nuit défaite en lecture

la fête de la lecture de la nuit

en tête dans toute la plaine ennuitée

attention à la tête de lecture

attention à la lecture de la nuit

pleine d’attention, vaste plaine

en quête de lecture étendue

toute la nuit, la vaste plaine de nuit

merci la nuit, la lecture enfin

dans la tête dans la nuit merci

la lecture la lecture la lecture

attention à la nuit la plaine la lecture

attention à la tête de lecture attention

à la nuit la vaste plaine de nuit

attention et merci c’est la fête

c’est la nuit la lecture et la fête

dans la tête dans la nuit

dans la vaste plaine ennuitée

merci attention à la nuit la lecture

vaste et pleine dans la tête

merci merci attention

merci de votre attention

20/10/2017

camp intermédiaire

Petit texte sans grande importance, adjuvant, pour atteindre un palier stable, où il sera possible de se tenir un moment tranquillement. Pas non plus une conclusion, ce n’est pas la fin d’un processus, ou alors je ne suis pas au courant, non juste un palier stable, pour se poser un instant et réfléchir, à ce qu’on a fait ou pas, la direction qu’on souhaite emprunter; bilan et perspectives managerialement parlant. Donc un texte habitable, simple et accessible, un espace facile à monter démonter, comme une tente igloo. La vue doit être dégagée, au maximum, je ne vais pas installer cet abri de fortune au fond d’une vallée jamais visitée par le soleil, ni sur un col balayé par les vents, non plutôt sur un plateau intermédiaire, avec une façade rocheuse, contre laquelle il sera possible de s’arcbouter sans craindre une attaque de ce côté. Et là il est possible et loisible de décanter ce qu’on a vécu, déboucher les alvéoles, pour qu’elles puissent à nouveau s’emplir de tout ce qu’on voudra, de tout ce qui est là. C’est un rite, sans la pompe, mais un rite, je vois difficilement comment ne pas échapper, un minimum, à toute forme d’élaboration qui aurait fait ses preuves, dans l’histoire humaine. Et quand bien même je pourrais y échapper, je ne vois pas pourquoi je le ferais, ni quels bénéfices je pourrais en retirer. Bienvenue dans ce camp intermédiaire, merci de bien vouloir procéder à quelques ablutions. Ensuite bonne route.

30/09/2017

Pas la peine

quelque chose ne va pas papa

j'ai pas pu pouvoir, c'est pas pire

j'ai purement patatraqué

pas la peine de pousser

ça passe plus les petits pas

j'ai pas, j'ai plus, j'ai fait pipi

parmesan, parlons-en

je fuis de partout

passe à côté de mes pompes

c'est les pompiers papa

pas pour moi, c'est pour Patrick

Parsifal, pas si facile

pas la peine

l'appelle pas

plus la peine

c'est pourri

pas grave

pas la peine

parlons-en papa

pas quoi ?

pas la peine

13/02/2017

simple

je vais essayer de me cacher
dans une phrase simple
et simplement dans une phrase
toute simple sans
emphase ni
fleurs ou pleurs
un simple appareil
tellement simple
qu'on n'y voit goutte

19/04/2016

les deux eaux

l'Orient et l'Occident

un peu de silence s'il vous plait

non mais l'Orlon et l'Oxydant

et arrêtez de déconner !

l'Orlon sans rire et l'Accident sans eau

t'inquiète c'est étanche

oui c'est l'Orient ou rien

t'as bien comprenu ?

et l'Axe sans dents

pour mâcher mou

le tout étant

accidentellement

orientable

04/03/2016

personnel

 

Je connais une personne qui est dp,

c'est à dire délégué du personnel,

ça vous en bouche un coin non ?

que je connaisse le délégué du personnel,

donc si vous avez des ennuis personnels,

parlez m'en et je retransmettrai à cette personne,

qui est délégué du personnel.

Attention les ennuis doivent être très personnels,

ne venez pas avec ceux de votre amie, votre famille ou votre chien,

juste les vôtres, personnels, inaliénables,

vos petits ennuis chéris de personne personnelle.

Vous m'en parlez, j'en parle au dp,

nous en faisons une affaire personnelle,

tous ensemble pour votre personne,

parce c'est pas normal les ennuis personnels,

enfin c'est peut-être normal mais il faut les résoudre,

et après on passe à d'autres problèmes.

Et si vous n'avez pas d'ennuis, je peux vous en trouver,

on peut s'arranger, je sais où trouver des ennuis personnels

qui ne demandent qu'à vous tenir chaud.

Après vous êtes tranquille,

une personne tranquille avec des ennuis personnels,

qui sait trouver quelqu'un qui transmettra au dp,

le délégué du personnel,

ses petits ennuis personnels.

 

26/02/2016

homogénéisation

sur le site Cérumen

10/02/2016

un sacré paquet de merde

laissez-moi simplement vous dire que
l'homme numérique est
un sacré paquet de merde
magnifiquement quantifié, bien entendu
analysé dans ses moindres détails
et ce sera un jeu d'enfant
de le reproduire à l'identique
il n'empêche que ça demeure
un sacré paquet de merde

01/02/2016

jour sans

jour sans, jour contre
la précieuse poésie
je ferais bien plutôt
de la maçonnerie
du gros œuvre gras
des petites choses
sans importance
dans le langage
standard et commun
dans la vie prosaïque
la vaisselle par exemple
peut-être l'aspirateur
ou alors des histoires
à dormir debout
ne me parlez plus du monde
qui s'enfonce et s'enfonce
dans la guerre et la bêtise
servez-moi des contes jolis
des histoires gentilles
de l'amour pas vache
ces trucs d'un autre temps
sinon des travaux manuels
ranger, classer, déplacer
nettoyer, préparer, polir
n'importe quoi sans
mon cerveau fatigué

26/01/2016

formaliser dans le formol

formaliser dans le formol
un catafalque à la mémoire des héros tombés
au champs d'honneur du choc simplifié
yes we can, but we won't
nous cherchons autre chose
ailleurs, autrement, l'ouverture
le petit filet de lumière
du monde rêvé à venir
germe cryogénisé des possibles
quand les eaux bourbeuses se seront retirées
et le second soleil baignera la surface
de ses what the fuck rayons traumatiques
quand la véritable mutation aura eu lieu
je serais alors cet étrange animal disparu
fascinant les petits mutants normaux

il s'appelait Mickey Mouse et faisait des galipettes,
lisait Marx et couchait avec Blanche-Neige
et puis et puis il était trop mignon
avec sa bouille en forme de triumvirat
ses culottes courtes rouges
et ses godillots jaunes
trop bizarres